Ces étapes « finissent de convertir les futurs baptisés » 

Le père Dominique Lubot nous a rejoint pour nous parler des séminaristes, des catéchumènes et du temps du Carême qui se poursuit.

L’abbé Lubot revient de Rome et Ars où il a pu retrouver nos séminaristes avant de rencontrer ceux à Nantes. L’occasion de prendre le pouls de la formation que suivent « nos 16 séminaristes« , rappelant que « nous avons beaucoup de chance » d’en avoir autant et qu’il faut « continuer de prier pour les vocations« .

Il aborde aussi les deux ordinations épiscopales prévues le weekend prochain. L’une pour le diocèse de Laval, à Pontmain, pour Mgr Matthieu Dupont où il se rendra. Et l’autre à Valence pour Mgr François Durand, où se rendra notre évêque.

Le temps du Carême est le temps des scrutins pour les Catéchumènes. Après l’appel décisif le 1er dimanche de Carême où « les futurs baptisés sont appelés à vivre en chrétien« , ils vivent le temps des scrutins où « Dieu vient scruter leurs coeurs« . Le père Dominique explique que les « Evangiles utilisés [pour les crutins], depuis l’Antiquité, font comprendre ce qui se vit dans la grâce du baptême« . Ces étapes « finissent de convertir les futurs baptisés« .

Enfin, comme nous allons vivre le dimanche de Laetare, dimanche de la joie à la mi-carême, l’abbé Lubot rappelle qu »un saint triste est un triste saint » et que ce dimanche « la question de la joie à laquelle il faut faire attention » se pose de nouveau dans notre temps de pénitence.

[et_social_follow icon_style= »slide » icon_shape= »rounded » icons_location= »top » col_number= »auto » counts= »true » counts_num= »0″ total= »true » outer_color= »dark » network_names= »true »]

.