900 Vendéens à Lourdes pour le pèlerinage diocésain

900 Vendéens à Lourdes pour le pèlerinage diocésain

Ecole de prière 2023

900 Vendéens à Lourdes pour le pèlerinage diocésain

L’édition 2023, du 24 au 28 avril, a rassemblé 900 pèlerins vendéens, autour de Mgr Jacolin, d’une douzaine de prêtres du diocèse, deux diacres et plusieurs séminaristes. Tous ont retrouvé ce qui fait de Lourdes un lieu si spécial, où les grâces reçues sont nombreuses. La joie de prier ensemble à la grotte, sous le regard de l’Immaculée Conception, la joie de se rencontrer, dans la diversité des groupes, tous âges confondus, mais réunis par une même foi : 160 jeunes, les pèlerins aînés, les Fratelli, le groupe ‘Joie de vivre’, les malades et les membres de l’Hospitalité Vendéenne.

La joie de venir puiser à la Source, Jésus Lui-même, reçu dans Ses sacrements : l’eucharistie, la réconciliation et le sacrement des malades, des moments incontournables de ce pèlerinage. Lors de la messe à la grotte, Don Anne-Guillaume Vernaeckt, qui prêchait le pèlerinage, a invité les pèlerins à imiter la Vierge Marie. « Par son ‘fiat’, elle a fait confiance au Seigneur. Réfugions-nous donc auprès d’elle, pour qu’elle nous donne toute la force pour croire, même dans les moments de doute ; soyons enracinés dans la foi, par le chapelet, l’oraison, l’adoration ». Au cours de ces quatre jours, les pèlerins ont participé à la procession eucharistique, à la procession aux flambeaux, avec aussi une méditation du Chemin de Croix ou encore des veillées festives.

Pèlerinage pour les vocations : joie et ferveur à Pontchâteau !  

Pèlerinage pour les vocations : joie et ferveur à Pontchâteau !  

Ecole de prière 2023

Pèlerinage pour les vocations : joie et ferveur à Pontchâteau !  

Les diocèses de Bretagne et des Pays de la Loire se sont rassemblés au calvaire de Pontchâteau ce lundi 1er mai, jour de la fête de st Joseph, pour prier pour les vocations, sous le patronage de st Louis-Marie Grignion de Montfort. Marche, renouvellement des promesses baptismales, ateliers, table ronde, et une grande messe en plein air ont ponctué cette belle journée. 

 

 Laïcs ou consacrés, célibataires, mariés, diacres, séminaristes, prêtres : c’est dans une belle diversité, venant des neuf diocèses de la province, que 2 000 pèlerins se sont retrouvés pour fêter le Christ Bon Pasteur, et prier pour « que le Maître envoie des ouvriers pour Sa moisson ». À la suite de saint Louis-Marie Grignon de Monfort, dans ce sanctuaire construit après l’une de ses missions, et guidés par son enseignement, les pèlerins ont marché, prié, partagé, sous un beau soleil et dans une belle ferveur.  

 

Les Vendéens, présents autour de Mgr Jacolin, de plusieurs prêtres, des séminaristes du diocèse, des religieux et religieuses, ont commencé la journée par une marche dans la nature verdoyante autour du sanctuaire, avec une méditation du chapelet. « Demandons à la Sainte Vierge d’éveiller des vocations sacerdotales et religieuses dont notre Eglise a tant besoin ! ». 

A l’issue de la marche, les pèlerins sont invités à monter au Calvaire, en renouvelant les promesses de leur baptême, pour marcher résolument à la suite du Christ. Un moment fort pour Benoît, venu de Luçon, qui lit cette prière : « Seigneur, que ce temps de marche et de prière au Calvaire me donne la grâce d’être renouvelé dans l’appel que tu me fais personnellement à t’offrir ma vie tout entière ». A la suite du Père de Montfort, chacun peut faire sienne cette prière : ‘A Jésus par Marie’. 

 

Dans l’après-midi, différents ateliers ont été proposés aux enfants et aux jeunes, avec notamment un atelier pour les 15-17 ans, animé par le diocèse de Luçon, sur le thème : ‘Être lycéen, un défi !’ avec des témoignages sur l’affectivité et la vie spirituelle. Dans le même temps, une table ronde intitulée : ‘Comment la réponse à ma vocation spécifique a réveillé ma vocation baptismale ?’ a rassemblé des dizaines de pèlerins. Pendant que certains prennent le temps de la prière devant le Saint Sacrement, d’autres reçoivent le sacrement de la réconciliation. Pour Marie-Claire, venue de Vendée, « cette journée festive et spirituelle donne beaucoup de joies et d’espérance pour l’Eglise ! C’est important pour de rendre grâce aussi pour le ‘oui’ donné au Christ par tous ces prêtres, religieux et religieuses, qui rayonnent de la vie du Christ ». Un beau témoignage de l’Eglise vivante et agissante ! 

 

La messe de clôture, célébrée en plein air, à la Scala Sancta, commence à 16 heures, portée par la chorale, composée en majorité de Vendéens. Une longue procession de séminaristes, diacres, prêtres et des évêques des diocèses de la province remonte la prairie, au milieu des 2 000 fidèles présents. Dans son homélie, Mgr D’Ornellas, archevêque de Rennes, qui préside la célébration, a médité sur la figure du Bon Pasteur, évoquée dans l’Evangile du jour : « Toutes les brebis écoutent la voix du Bon Pasteur, et Le suivent. Chacune donne sa vie pour Le suivre, dans la diversité des vocations, comme ici à Pontchâteau. Au cœur du mariage, Jésus consacre l’amour conjugal. La vie religieuse, elle, est comme le signe que tout être humain est fait pour Dieu, que Dieu peut combler un cœur humain. Enfin, comme les premiers disciples, certains quittent tout pour suivre le Christ, pour transmettre la Parole de Dieu, célébrer l’eucharistie pour le peuple de Dieu, qui en a soif. Bienheureux ceux qui suivent le Maître pour Lui donner leur vie tout entière ! Quelle grâce d’être tous ensemble des serviteurs du Christ au milieu des hommes ! ». 

 

ADL 

.